Le mariage est un secteur porteur

Le secteur du mariage séduit de plus en plus

Elsa Gary et Hervé Mariage : la robe de mariée ne passe pas de mode

Le mariage génère un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards d'euros. Pas étonnant que de nombreuses enseignes franchisées s'intéressent au secteur. Pour qui réfléchit à un projet de création d'entreprise en franchise dans le secteur de la mode, le mariage est un marché des plus prometteurs.

Le marché du mariage en France

Avec un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros en 2013 (source : Xerfi) et un nombre de noces en progression pour 2014, on peut sans risque déclarer que le mariage est une affaire qui tourne. Les spécialistes du cabinet d'études anticipent d'ailleurs une progression de 2 % pour 2015 et pour les années à suivre. Les raisons de cet optimisme sont multiples : le mariage pour tous qui multiplie la demande et le vieillissement des couples sont les plus importantes.

En effet, on se marie le plus souvent en atteignant la trentaine, et la pyramide des âges nous dit que le nombre de trentenaires et appelé à augmenter. La dépense moyenne annoncées par les couples qui pensent au mariage est estimée à 14 000 €. L'activité semble se recentrer vers l'e-commerce, et la rentabilité est toujours du côté des boutiques de robes de mariées.

La popularité du mariage dans la culture contemporaine est aujourd'hui indéniable : émissions de télévision, salons consacrés au mariage, ouvertures de boutiques ,etc. Le marché se développe latéralement avec l'arrivée de nouveaux services destinés à personnaliser la journée, par exemple en ayant recours à un « wedding planner » à l'américaine.

Les métiers du mariage évoluent

Un mariage est une événement complexe qui demande de recourir à plusieurs professionnels : de la préparation (la robe de mariée bien sûr mais aussi sa coiffure, sans compter les vêtements des autres participants à la cérémonie), au lieu (location de salle, restaurant, hôtel ou gîte) en passant par la décoration (fleurs) et l'animation (groupe, disc-jokey, photographie et vidéo), sans oublier les cadeaux et la fameuse liste de mariage.

En plus de ces prestations qui n'ont pas changé depuis les mariages de nos arrière grands-parents, on doit désormais compter avec l'arrivée des métiers spécialisés. L'organisateur de mariage (le wedding planner cité ci-dessus) est le maître d’œuvre de l'événement. Son rôle est d'aider les futurs mariés à préparer une journée qui leur ressemble. Certains décorateurs se disent aujourd'hui « wedding designers », de même que des pâtissiers se spécialisent dans les gâteaux de mariage.

Elsa Gary et Hervé Mariage : des enseignes qui profitent de la conjoncture

Avec 12 boutiques (dont 8 en franchise) et plus d'une dizaine de dépositaires à travers toute la France, la marque Elsa Gary table sur la qualité et l'originalité apportées par sa créatrice. Les boutiques « L'Univers d'Elsa Gary » enrichissent ce concept en ouvrant leurs rayons à de nouveaux créateurs qui viennent complémenter l'offre et élargir l'attrait de l'enseigne.

Vétéran du métier, Hervé Mariage existe depuis 1972, mais le réseau ne se développe en franchise que depuis 2008. Il compte aujourd'hui 14 boutiques qui proposent 7 griffes complémentaires, destinées à couvrir l'ensemble de la demande des futurs mariés en matière de vêtements.

Derniers articles de la rubrique