Mode : choisir son réseau de franchise

Comment trouver l'enseigne de vos rêves ?

A en croire certains entrepreneurs, devenir franchisé, c'est simple comme bonjour. On signe un contrat et on devient l'ambassadeur d'une marque connue. Avec à la fois le savoir-faire d'une enseigne et l'assistance d'un réseau, on a toutes les chances de réussir. Pour preuve, un réseau de franchises sur quatre est une enseigne de prêt-à-porter.

Prenez le temps de « faire vos courses »

Avec tant de réseaux et des gammes de produits aussi diverses que les vêtements pour enfants, la lingerie, la chaussure ou les accessoires, vous n'avez que l'embarras du choix. Pourtant, dans une période de crise jamais vraiment terminée, le secteur est en pleine mutation pour répondre à une demande qui évolue avec nos sociétés et nos habitudes de consommation. La recherche des bonnes affaires, l'attente systématique des périodes de soldes et la recherche d'une certaine durabilité ne sont que quelques-uns de ces changements.

Aussi, vous devrez faire attention à ne pas miser sur le mauvais cheval : étudiez les chiffres des enseignes qui vous intéressent, et assurez-vous qu'elles ne cherchent pas à recruter à tout va pour se sortir artificiellement d'une mauvaise passe. En outre, chaque réseau a ses méthodes de travail et sa culture propre : sachez poser les bonnes questions aux bonnes personnes pour trouver la marque qui vous correspond.

Ne négligez pas l'investissement

Ouvrir un magasin de prêt-à-porter, ce n'est pas une petite dépense. D'une part, la surface nécessaire pour la plupart des concepts est considérable, ce qui entraîne des frais d'agencement, de personnel, etc. élevés. En outre, le loyer sera d'autant plus onéreux que l'emplacement du point de vente aura de la valeur. De nombreuses enseignes requièrent de leurs franchisés qu'ils ouvrent leur boutique en centre ville, souvent en emplacement numéro 1.

Au final, votre investissement global sera compris entre 50 000 et 100 000 euros. Les estimations d'investissement des enseignes devraient être votre premier critère de sélection. Si vous ne disposez pas d'une somme approximativement égale au tiers de l'investissement total (ou d'un patrimoine susceptible de garantir un prêt équivalent), n'espérez pas convaincre un franchiseur de vous recruter sur votre seul profil.

Sachez vous vendre

Une fois qu'il aura confirmé que vous avez les moyens d'entrer dans son réseau et de lancer votre boutique sous enseigne, un franchiseur s'intéressera bien évidemment à votre personnalité. Sachez donc que votre expérience du secteur et votre niveau d'études n'auront pas autant d'importance que votre capacité de travail, vos qualités humaines et votre sens du commerce.

Fiez-vous aussi à votre instinct !

On ne le dit pas forcément dans les écoles de commerce, mais les affaires, c'est aussi une question de feeling ! Bien entendu, il ne faut pas se lancer avec n'importe qui sur la simple foi d'une rencontre où le courant est passé tout de suite. Cependant, même le concept le plus solide au monde ne vous rendra pas heureux si votre magasin et les produits que vous proposez ne vous donnent envie de vous lever le matin.

Derniers articles de la rubrique