Le marché des maillots de bain en plein essor

Une opportunité pour les franchises ?

Le maillot de bains décolle ! Après une hausse de 36 % entre 2012 et 2013, les experts s'attendent à voir la tendance se confirmer. Toujours réactifs, les franchiseurs du secteur de la mode et du textile misent déjà sur le swimwear. Peut-être une opportunité pour une jeune entrepreneur de se lancer en franchise en créant son entreprise mode ?

La mode revient dans le jeu

Pendant longtemps, le maillot de bain était une nécessité plutôt qu'un accessoire de mode. En outre, la crise a forcé les Françaises et les Français à faire des arbitrages et à négliger leur garde robe. On a constaté en 2013 que les ventes s'orientaient vers des articles de meilleure qualité, car les acheteurs espéraient faire durer les vêtements et ainsi rentabiliser leurs investissements en prêt à porter.

Pourtant, le maillot de bain semble être une exception à cette nouvelle habitude de consommation. Le petit plaisir qui dit " zut " à la crise, en quelque sorte. En 2014, la plage est un espace glamour et séduction où on a envie d'être à son avantage. À quoi bon se mettre au régime dès le printemps pour retrouver son « bikini body » si on ne le met pas en valeur avec un beau maillot?

Les chiffres du swimwear en 2013

Le renouvellement du maillot de bain est un indicateur crucial pour le marché : il s'agit de l'intervalle entre deux achats de maillots de bain. Depuis 2009, ce chiffre plafonnait à 3,5 ans. En 2013, il est brusquement passé à 2,7 ans. Une importante progression en lien avec l'explosion de 36 % de chiffres d'affaires du secteur.

En France, on met l'accent sur la qualité, avec une dépense moyenne de 26 euros pour un maillot deux pièces et 31 euros dans le cas des maillots une pièce. Des chiffres plus élevés qu'en Espagne ou en Italie.

Le salon de toutes les tendances

Au début du mois de juillet s'est déroulé à Paris le salon international de la lingerie et du swimwear, Mode City. Pour sa 31ème édition, l'événement a reçu plus de 15.000 visiteurs, dont 70 % d'étrangers : l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni étant les pays les mieux représentés, devant l'Espagne, la Chine et les États-Unis. Conformément aux attentes, les visiteurs en provenance de Russie, d'Ukraine et du Brésil ont été moins nombreux cette année.

Coté exposants, le salon a rassemblé 450 marques originaires de 41 pays. Pas moins de 130 nouveaux exposants avaient fait le déplacement cette année.

Les tendances de l'été 2014 ont été au maillot une pièce couture noir, que la presse a surnommé « la petite robe noire de la plage ». Les maillots une pièce, qui avaient connu une hausse importante pendant la saison dernière (un million et demi d'unités supplémentaires vendues en 2013) sont également restées à la mode. Pour les hommes, on peut noter l'arrivée en force d'une nouvelle coupe plus courte : le short « birdy », ainsi que l'imprimé photos vintage pour les shorts plus classiques.

Derniers articles de la rubrique